Suis-je une mauvaise mère ?

Je suis une mauvaise mère. C’est quand même une phrase qui me passe par la tête au moins une fois par journée. Je me le dis lorsque je lève le ton à mon fils, lorsque je n’ai pas ramassé la cuisine après le souper, lorsque je n’ai pas fait d’effort pour choisir des aliments sains pour mes enfants, lorsque je m’absente pour aller travailler et encore…

Je me suis toujours dit : “Jamais je ne serai comme ma mère, jamais je ne ferai comme elle ! Je donnerai juste plein d’amour à mes enfants et comme ça ils seront parfaits !” HA ! Je me fais rire 😉 Rappelez-vous de ces moments ? Nos parents nous ont tous fait dire cette phrase un moment ou un autre dans notre vie. Pour moi, c’était lorsque ma mère m’ordonnait de faire quelque chose et qu’elle n’expliquait pas pourquoi je devais le faire. C’était important pour moi de le savoir bon !

Afin de m’assurer que je ne serai pas comme ma mère, je me suis promis de toujours expliquer le “pourquoi” des choses à mes enfants. Je me rends compte que ce n’est pas aussi facile que ça d’expliquer pourquoi à mon fils de 2 ans ! Et je le sais, bientôt la phase “pourquoi, maman ?” en répétition, va commencer et comme la majorité des parents je vais certainement me tanner et répondre “parce que !”.

Finalement, j’ai appris qu’être maman n’est pas aussi facile qu’on y pense quand on n’est pas une maman ! En effet, c’est facile de juger les autres alors qu’on ne vit pas la situation. Si je ne travaillais pas, aurais-je plus d’énergie pour bien répondre à chaque fois ? Je ne crois pas. Enfin, j’ai beaucoup appris sur moi-même, sur mes limites et ma patience en devenant maman. J’ai beaucoup plus d’amour à donner que je pensais en avoir. Jamais je n’aurai imaginé aimer autant. J’ai beaucoup plus de patience. Imaginez-vous que parfois je répète 25 fois avant de me faire écouter ! 25 c’est beaucoup !!! mais finalement parfois pas assez ….

Tous les jours, je me demande si je suis une bonne mère. Une bonne amie m’a confié qu’elle aussi se demandait si elle était une bonne mère. Je lui ai répondu : “C’est parce que tu te poses cette question que je peux de dire que oui, tu es une bonne mère !” Ensuite, j’ai réalisé que cette réponse s’applique à moi également.

Tous les jours, on choisit de prendre soin de nos enfants avant de prendre soin de nous-mêmes. Souvent, on choisit de sacrifier notre bonheur pour le leur, ce qui finalement nous rend heureuses 🙂 Eh oui, on travaille trop d’heures pour s’assurer de payer tout ce dont ils ont besoin. Et pourtant, on se demande si on est des mauvaises mères ?! On est exigeante ! Et bien bon de l’être, car ça nous pousse à nous améliorer davantage 🙂

Donc, si tu finis par laisser trainer la cuisine pour prendre un bon verre de vin; par leur nourrir avec du fast-food de temps à autre pour te sauver du souper; ou par travailler et revenir seulement pour la routine bain/dodo, c’est correct !

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s